mercredi 23 avril 2014

#Généathème : Sur les traces de Victoria (Episode 1/3)



Sophie Boudarel nous invite pour ce généathème d’avril à présenter la vie de l’un de nos ancêtres à travers les archives disponibles (municipales, départementales, militaires, familiales…).

J’ai choisi de vous présenter une personne qui me tient particulièrement à cœur car en y réfléchissant bien, je pense que c’est grâce à elle (à cause diraient certains ?) que je me suis intéressée à la généalogie. Il s’agit de mon arrière-grand-mère : Victoria.

Victoria YVONNO (1892-1982)
Source : Archives familiales
 
Ma grand-mère me racontait souvent des anecdotes sur sa maman, sans pour autant me raconter toute sa vie. C’est pourquoi j’ai choisi pour ce généathème d’aller sur les traces de Victoria, afin de dérouler le fil de sa vie.


Victoria YVONNO est née le 15 avril 1892 à Murat dans le Cantal (15).
Elle est le deuxième enfant d’Eugène YVONNO et Victoria DANIEL.

Son père, Eugène, a 35 ans à sa naissance. C’est un gars solide et volontaire. Né en 18571 dans le Finistère (29), orphelin de père à 5 ans2, il quitte le giron maternel3 à l’âge de 15 ans pour s’engager dans la marine et faire le tour du monde à la voile4. Il renonce finalement à la vie maritime en 1880 et devient employé des chemins de fer à la Compagnie d’Orléans en 1883.
La même année, il épouse Victoria DANIEL5, encore mineure à son mariage puisqu’elle a seulement vingt ans6. Son père, Désiré DANIEL, douanier, est décédé alors qu’elle n’avait que 12 ans7.

Ils se marient à Quiberon (56) mais Eugène, syndicaliste virulent, est muté loin de sa Bretagne.
C’est donc  à Murat, dans le Cantal (15) que naîtra en 1889 leur premier enfant, un garçon prénommé Eugène8 comme son père.

Murat, Place de l’Eglise vers 1910
Source : Archives Départementales du Cantal (15) – 10 NUM 578


Trois ans plus tard, le 15 avril 1892, le couple, toujours domicilié à Murat (15), voit arriver une petite fille, mon arrière-grand-mère : Victoria.

Acte de Naissance de Victoria Adeline YVONNO,
née le 15 avril 1892 à Murat (15)
Source : Archives Départementales du Cantal - 5 MI 249/1




1906. La famille est de retour en Bretagne. Victoria a 14 ans.
Elle habite avec ses parents et son frère à Poul Ar Raniquet, un lieu-dit d’Ergué-Armel dans les faubourgs de Quimper (29).

Recensement 1906 Ergué Armel
Source : AD 29 - 6 M 268

1907. Elle a 15 ans. Elle obtient son Brevet élémentaire à l’école de Quimper.
Elle poursuit ses études et 3 ans plus tard, elle est admise à l’oral du Brevet Supérieur en juillet 1910.

Ouest-Eclair du 06-07-1910, Edition Bretagne, page 4
Source : Gallica

 
Elle passe l’oral à ses 18 ans et obtient son Brevet Supérieur le 12 octobre 1910 à Quimper.

Ouest-Eclair du 13-10-1910, Edition Bretagne, page 4
Source : Gallica

Elle veut devenir professeur et intègre alors l’École Normale de Jeunes Filles à Quimper (29).
École Normale de Jeunes Filles de Quimper

 
Pendant sa scolarité, elle attrape la fièvre typhoïde, qui lui vaut de perdre ses cheveux.
C’est pourquoi elle porte une charlotte9 à cette époque comme sur la photo ci-dessous où elle pose avec ses parents, son frère et une petite cousine.

Eugène YVONNO et Victoria DANIEL vers 1910
Derrière eux, leurs enfants : Victoria et Eugène
Au premier plan, Yvonne CARRÉ10
Source : Archives familiales


Elle obtient son certificat de fin d’Études Normales en juillet 1911 à Quimper.
On la voit ci-dessous posant avec ses camarades de classe.

Victoria YVONNO en 1911 à l’École Normale de Quimper (29)
Source : Archives familiales

Elle intègre l’école de Kernevel11 le 1er octobre de la même année comme élève-maîtresse pendant un peu plus d’un an.

Dossier personnel d’institutrice de Victoria YVONNO
Source : Archives Départementales du Finistère – 86 W 1-75 n°161


En 1912, à vingt ans, elle obtient son certificat d’aptitude pédagogique.

 Procès-verbal du Certificat d’aptitude pédagogique de Victoria YVONNO
Dossier personnel d’institutrice
Source : Archives Départementales du Finistère – 86 W 1-75 n°161

L’an 1912, le 4 juin à 1 heure du soir, la sous-commission chargée de faire subir  à Melle YVONNO l’épreuve pratique du certificat d’aptitude pédagogique s’est réunie à l’école de filles de Kernével.

1°/ Epreuve écrite
Aptitude morale et intellectuelle : Mademoiselle YVONNO est une maîtresse active et intelligente qui obtient de très bons résultats dans sa classe.
Aptitudes professionnelles : Activités : TB – Discipline : Bien – Programmes : Bien interprétés – Préparation de la classe : Bien – Choix et correction des devoirs : Bien – Tenue des cahiers : Bien
Leçons : Dictée : B – Lecture : B – Récitation : B – Chant : B – Exercices de Langages : B – Calcul : B

Tenue générale de l’école et de la classe : Bien.

Résultat de l’examen (note de 0 à 20) : 16

2°/ Epreuve orale

Appréciation d’un cahier de devoirs mensuels
Question de pédagogie

L’aspirante ayant réussi à l’examen du certificat de fin d’études normales n’avait pas à subir ces deux épreuves.


Elle recevra officiellement son certificat d’Aptitude pédagogique le 30 décembre 1912.

Certificat d’Aptitude pédagogique délivré à Victoria YVONNO le 30 décembre 1912
Source : Archives familiales

Au 1er janvier 1913, elle est nommée maîtresse adjointe titulaire à Kernevel (29) et restera à ce poste pendant un an.
 



Le village de Kernevel, aujourd’hui sur la commune de Rosporden (29)
Source : Collection personnelle




Demain, retrouvez la suite de la vie de Victoria…



---------------------



1 Abraham Eugène YVONNO, né le 28/03/1857 à Lambezellec – Archives Départementales du Finistère (AD29)  - 1 MI EC 115/17
2 Jean Marie François YVONNO, décédé le 28 octobre 1862 à Quimperlé – AD29 -  1 MI EC 289/20
3 Yvonne CHAUVEL
4 Registre matricule d’Abraham Eugène YVONNO - Classe 1877 à Quimper (29) - N°244 – AD29 - 1 R 884
5 Mariage du 5 février 1883 à Quiberon – AD 56 - 4 E 186/25
6 Victoria Marie Françoise Elisa DANIEL, née le 22 février 1862 à Carnac – AD 56 – NMD 1860-1870 (Naissance-Mariage-Décès)
7 Désiré DANIEL, décédé le 2 juin 1874 à Paimboeuf – AD 44 – Décès 1874
8 Eugène François YVONNO, né le 25 juin 1889 à Murat – AD15 - 5 MI 249/1
9 La charlotte est une sorte de bonnet féminin, populaire dans les classes modestes du XVIIIe au XIXe siècle (source : wikipedia )
10 Yvonne CARRÉ est la petite nièce d'Eugène YVONNO (la fille de la Nathalie ROUSSEAU, fille de Nathalie YVONNO, la sœur d'Eugène).  Elle a habité avec Eugène et Victoria pendant un temps, comme en atteste le recensement  de 1911 de Ergué-Armel (AD29) - 6 M 268
11 Commune aujourd’hui rattachée à celle de Rosporden- 29

5 commentaires:

  1. Bonsoir Marine
    Je suis impressionné par tout ce que tu as trouve et surtout son dossier professionnel.
    Beau travail que tu as fait là. Elle doit ere fière de toi là où elle se trouve.
    Jattends la suite
    A tres bientôt
    Benoit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment eu de la chance d'avoir autant d'infos ! D'abord parce que elle était enregistrée à son 3e nom de femme mariée (comme quoi, il faut toujours regarder au nom de jeune fille ET à tous les noms d'épouse), ensuite parce qu'il n'était pas rangé avec les autres et que c'est grâce à notre amie @linda29000 que je l'ai retrouvé, et enfin parce que sur 4 dossiers d'instituteurs, c'est le seul où il y a autant d'infos !!!
      Je ne sais pas si elle est fière de moi, mais moi, c'est sûr, je suis fière d'elle et de la vie qu'elle a menée !

      Supprimer
  2. Tu as mis à profit ton passage aux AD29 ?

    Très belle documentation. Vivement demain pour la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ;) comme tu vois, c'est publié seulement qques jours plus tard ! Les vacances tombaient à pic pour le geneathème !

      Supprimer
  3. Hâte de lire la suite ! Bravo! ça me donne envie de me pencher sur un de mes ancêtres en espérant trouver autant d'information et de documentation

    RépondreSupprimer