Pages

mardi 25 février 2014

#Généathème : Le document du mois : Le journal de Léontine entre 1879 et 1916

Février. C'est le mois qu'a choisi Sophie Boudarel pour nous inciter à vous faire découvrir un document qui nous tient particulièrement à cœur.

Je voudrais pour ce généathème vous faire découvrir la vie de Léontine DUPUY, mon arrière-arrière-grand-mère à travers un document qui à mes yeux est exceptionnel : le journal qu'elle a écrit entre 1879 et 1916 et dans lequel elle relate d'abord ses voyages puis sa vie pendant la guerre de 14-18.



Léontine DUPUY épouse TAJASQUE
Mon arrière-arrière-grand-mère



Nous avons souvent une idée de la vie de nos ancêtres masculins à travers les métiers qu'ils ont pu avoir ou leur parcours militaire.
Mais les femmes ? Que sait-on d'elles ? Que peut-on apprendre des archives sur elles et sur leur vie ?
On découvre parfois qu'elles sont lingères, blanchisseuses, ... mais la plupart sont "sans profession" et désignées seulement dans les actes comme "fille de ..." jusqu'à leur mariage pour ensuite devenir "femme de ..".

Imaginer leur vie est donc difficile et j'ai d'autant plus de plaisir à vous faire partager le témoignage de Léontine à travers son journal que j'ai récemment trouvé dans les armoires de ma grand-mère.


Journal de Léontine DUPUY épouse TAJASQUE entre 1879 et 1916
Cliquez sur le titre pour accéder au document en ligne !


Léontine est une jeune fille de 19 ans quand elle épouse Jacques TAJASQUE, Lieutenant de vaisseau de 37 ans, en septembre 1876 à Toulon (83 - Var). Ils auront ensemble 3 enfants, Albert, Léon et Georges.
Pour rappel, c'est Léon, Mort pour la France le 4 juin 1917, à qui j'ai rendu hommage dans mon article de novembre dernier que vous pouvez lire ou relire ici.
 



J'avoue que je ne m'imaginais pas la vie de mon arrière-arrière-grand-mère comme çà !
Je pensais que Léontine était une femme au foyer sans histoire ni grand-chose à raconter...
Pour tout vous dire, quand j'ai trouvé ce carnet, et le moment d'émotion passé (j'avoue, j'avais les larmes aux yeux !) quand j'ai lu les premiers mots...



 ... je n'ai pas imaginé une seconde que c'était la mère de de mon a-g-p qui écrivait !
J'ai tout de suite pensé à son mari Jacques TAJASQUE qui a eu une vie passionnante que je vous détaillerai dans un prochain article.

Voyage d'Algérie, janvier 1879...
Je ne pensais pas qu'on pouvait aller aussi loin juste pour quelques semaines !

Léontine a dû penser qu'écrire sur la vie quotidienne n'avait pas d'intérêt, alors elle a décidé de décrire chaque année ses vacances estivales pendant lesquelles elle a fait de nombreux voyages.

  • Janvier 1879 : voyage en Algérie (page 001)
  • Septembre 1885 : voyage à Brest (page 003)
  • Septembre 1891 : voyage à Paris par Nîmes et Vichy - retour par Genève (Suisse) (page 004)
  • Octobre 1896 : voyage à Paris et dans l'Est (page 005) : Reims (page 005) - Bazeilles (Musée de la dernière Cartouche) (page 005) - Verdun (page 007) - Nancy (page 007) - Epinal (page 008) - Besançon (page 008) - Mouchard et Pontarlier (page 009) - Lausanne (page 009) - Genève (page 009) - Chambéry (page 009) - Grenoble (page 010) - Saint Laurent du Pont (page 010) - La Grande Chartreuse (page 010) - Toulon (page 011)
  • Juin 1900 : voyage à Chamonix (74 - Haute-Savoie) et en Suisse (page 012) pour passer l'été en famille - arrêt à Grenoble (page 012), à Annecy (page 012), à Saint-Gervais (page 014), à Chamonix (page 0115), et à Montreux (suisse) (page 026).
  • Juillet 1901 : voyage à Mens (38 - Isère) (page 026) - Briançon (05 - Hautes-Alpes) (page 027) - Grenoble (38 - Isère) (page 027) - Saint-Pierre-de-Chartreuse (38 - Isère) (page 027)
  • été 1902 : voyage à Monnetier (74 - Haute-Savoie) (page 028)
  • été 1903 : voyage à Chamonix (74 - Haute-Savoie) (page 029) et à Brides-les-Bains (73 - Savoie) (page 030)
  • été 1904 : voyage à Chamonix (74 - Haute-Savoie) (page 031) et à Plombières Les Bains (88 - Vosges) (page 031)
  • été 1905 : voyage à Chamonix (74 - Haute-Savoie) (page 032)
  • été 1906 : voyage à La Bourboule (63 - Puy-de-Dôme) (page 033)
  • été 1907 : voyage à Chamonix (74 - Haute-Savoie) avant d'aller à Interlaken en Suisse. Arrêt à Montreux et à Berne. (page 034)
  • été 1908 : voyage à Morgins (Valais - Suisse) pour l'été (page 035)
  • été 1909 : voyage à Champex (Valais - Suisse) (page036) puis à Viège et Zermatt (Suisse)
  • été 1910 : Léontine est partie à Gréoux (page 037)
  • été 1911 : été à Toulon (page 038)
  • été 1912 : été en Suisse à Engelberg puis à Lucerne, Zurich et Chamonix (France) (page 038-039)
  • été 1913 : voyage à Grindelwald en Suisse puis à Châtel (page 040-041)

Je vous invite spécialement à lire le récit du voyage que Léontine et Jacques ont entrepris en octobre 1896 lorsqu'ils sont quitté Toulon pour Paris et l'Est.
Ils se sont arrêtés dans plusieurs villes et villages de France et de Suisse : Reims - Bazeilles (Musée de la dernière Cartouche) - Verdun - Nancy - Epinal  - Besançon - Mouchard et Pontarlier - Lausanne (Suisse) - Genève (Suisse) - Chambéry - Grenoble - Saint Laurent du Pont La Grande Chartreuse  avant de rejoindre Toulon (page 005 à 011).



Voyage de Léontine et son époux Jacques TAJASQUE en octobre 1896

Cliquez sur le titre pour accéder à la carte en ligne
Source : Google Maps Engine Lite





Malheureusement, en 1914, la guerre éclate.
Je vous propose de lire les premiers mots de Léontine sur la guerre et le départ de son premier fils : Georges.


Journal de Léontine DUPUY - page 042

Journal de Léontine DUPUY - page 043

Journal de Léontine DUPUY - page 044

On découvre à travers les pages l'angoisse d'une mère pour son enfant.

Journal de Léontine DUPUY - page 050


Quelques mois après le début de la guerre, la vie s'organise autour de la guerre et des blessés.


Journal de Léontine DUPUY - page 071


 21 février 1915 : Léontine voit partir son second fils à la guerre.

Journal de Léontine DUPUY - page 074

 15 avril 1915. Description d'un soldat à travers les yeux d'une mère.

Journal de Léontine DUPUY - page 075



Ces quelques pages sont un véritable témoignage de la vie de mes ancêtres et de la première guerre mondiale qui me semblait si loin.
A lire les mots d'une mère, on comprend le déchirement qu'a dû connaitre la France lorsque ses enfants sont partis défendre la nation.

Ici s'achève le premier journal de Léontine.

A découvrir bientôt, le second tome qui couvre la période 1916-1924 !









Lectures pour comprendre Léontine :


FIN.

15 commentaires:

  1. Quelle chance d'avoir ce superbe document, quelle émotion

    Je vais faire ma curieuse, tu as la suite du voyage à Alger ? Rue rovigo, je connais, j'ai des ancetres dans le coin à cette époque, la maison Isnard aussi, alors je voulais en lire plus, et je n'ai pas trouvé la suite :) Si ca se trouve ton arrière arrière grand mère a cotoyé une de mes ancêtres :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Brigitte, quelle émotion !
      Découvrir ses ancêtres de cette manière, je ne vois rien de mieux !
      C'est amusant de savoir que nos ancêtres se sont peut être croisés à l'époque ! Malheureusement je n'ai rien d'autre sur le voyage à Alger dans ce carnet qui est entièrement en ligne ! Mais j'ai d'autres trésors dans mes cartons... Peut-être y trouverai-je une mention d'Alger !

      Supprimer
  2. Oua c'est magnifique comme document que d'émotions. Je rêve d'une telle découvert :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que çà a été une grande émotion quand j'ai découvert ce trésor ! et même après au fil des pages... les larmes n'étaient pas loin !

      Supprimer
  3. Précieux document, qui nous rend très présentes les angoisses de cette mère durant la guerre de 1914-1918. C'est extraordinaire de découvrir ses ancêtres de cette façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Dominique, je suis d'accord avec toi. C'est un beau cadeau que de pouvoir découvrir la vie de mes arrières-arrières-grands-parents ainsi.

      Supprimer
  4. Coucou Marine,
    Bravo pour cette trouvaille ainsi que pour le partage. C'est non seulement très émouvant mais aussi très intéressant historiquement. Vivement la suite ! ;-)
    Bises
    Pat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Patricia. J'y travaille , j'y travaille. J'espère pouvoir publier la suite en mars ! ... ainsi que d'autres documents tout aussi précieux !

      Supprimer
  5. Bonjour,
    Merci pour ce partage en ligne des pages du journal de Léontine.Ce document est une magnifique pépite.J'imagine sans peine le plaisir de la découverte et l'émotion à la lecture.
    Une question: des albums photos avec ce journal?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Philippe,
      Merci pour votre commentaire.
      Je n'ai malheureusement pas de photos datant de cette époque mais j'ai d'autres trésors que je vous ferai partager rapidement... :)

      Supprimer
  6. Superbes documents, un trésor votre blog et articles de ce dernier. Bonjour belge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Louisette, et merci pour votre commentaire qui me fait bien plaisir. Et bonjour à la Belgique !

      Supprimer
  7. Merci pour ce partage ! En plus de l'émotion exprimée, votre aïeule avait une belle plume.

    RépondreSupprimer
  8. Merci Jean-Michel, j'apprécie votre commentaire. C'est vrai qu'elle écrivait bien !

    RépondreSupprimer
  9. Quel trésor que ces journaux ! C'est toujours une grande chance d'avoir pu conserver de tels documents dans une famille. Un trésor familial, mais aussi historique, sociologique. C'est passionnant et émouvant. Bravo et merci pour ce partage. Et merci à Céline de m'avoir orientée vers votre domaine :-)

    RépondreSupprimer